AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

De nombreux postes vacants sont attendus
Persévérance & Patience Halliwell du présent
Liam A. Hamilton & Aaron L. Watson de la triade
Les minis Halliwell venant du passé
N'hésitez pas a y faire un tour

Si vous avez des soucis de pseudo
pour différencier les grands et les petits Halliwell,
ajoutez un second prénom. Ou au moins, l'initiale.
Nous vous rappelons qu'il est demandé 20 lignes minimum par messages
N'hésitez pas à voter pour le forum LIEN

Partagez | 
 

 Juste une de plus à détruire ... Mais pas elle !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité



Juste une de plus à détruire ... Mais pas elle !  _
MessageSujet: Juste une de plus à détruire ... Mais pas elle !    Juste une de plus à détruire ... Mais pas elle !  Icon_minitimeLun 6 Déc - 22:56

Juste une de plus à détruire ... Mais pas elle !  Eik3dt Juste une de plus à détruire ... Mais pas elle !  Andrew2

(c) Mymz & Chib

Juste une de plus à détruire ... Mais pas elle !



    Je me mis à frissonner sans raisons. C'était souvent comme ça, depuis quelques années. J'avais beau me trouver en Enfer depuis une dizaines d'années maintenant, je ne m'étais jamais fait à l'idée qu'il pouvait faire si froid dans un tel endroit ! Même s'il y avait pleins de torches pour éclairer les lieux, il régnait une fraîcheur vraiment terrible là dedans. A chaque fois que je devais me rendre dans ces salles, je faisais toujours en sorte d'être chaudement habillé. Heureusement pour moi que je ne vivais pas ici parce que sinon, je serais surement mort de froid depuis longtemps ! Fermant un peu plus mon blouson en cuir autour de mon torse, je continua mon chemin. Je venais tout juste d'être convoqué par la Triade. En ce moment, Hope et ses accolites faisaient toujours en sorte de me convoquer pour un oui ou pour un non. Et franchement en ce moment, je n'avais vraiment pas envie de me rendre en mission pour eux … J'avais d'autre chats à fouetter, comme mes frères … Enfin, surtout l'un d'eux pour être un peu plus précis. Mais bref passons, ce n'était pas eux qui me prenaient la tête maintenant. La Triade m'avait donc demandé de me rendre en ville, et de tuer une apprentie sorcière. D'après eux, elle n'était pas encore en parfaite maîtrise avec ses pouvoirs. Mais lorsqu'elle le deviendrait, elle serait assez redoutable. Il fallait donc l'éliminer au plus tôt. Logique, quand on y réfléchissait bien.

    Alors que j'étais encore en train de marcher en Enfer, je me retrouva en seulement quelques instants dans les ruelles de San Francisco. Ce don m'étonnerait toujours. Mais maintenant, je ne pourrais plus m'en passer également ! Il m'était tellement utile pour me rendre d'un endroit à l'autre sans trop d'effort … Il me suffisait juste de penser à la destination souhaitée, et le tour était joué. La chaleur de la ville me fit beaucoup de bien. J'étais devenu très frileux depuis que j'étais un démon à part entière. Et me retrouver en contact avec un peu de chaleur ne pouvait pas me faire beaucoup de mal. Je pouvais à présent me détendre un peu. Après tout, j'avais rendez-vous avec une sorcière à éliminée. La Triade était sur le point de me dire son prénom lorsqu'ils s'étaient ravisés. Depuis que j'étais à leur service, ils avaient appris à me connaître un tant soit peu. Et Hope précisément, savait très bien que je n'aimais pas savoir le prénom de ma future victime. Aucune attache. Il ne fallait surtout pas que je me sente coupable de quoi que ce soit. Sinon, la tâche m'était encore plus difficile, et surtout presque infaisable. Être un démon avait beaucoup d'avantage. Mais comme tout, il avait aussi des inconvénients. Et le principal était qu'il fallait sans cesse faire ses preuves. Et en Enfer, cela revenait à dire qu'il fallait tuer pour être apprécier, voire reconnu.

    Je savais très bien où je me trouvais. Tout à côté du P3, le club où je travaillais. D'ailleurs aujourd'hui, c'était mon jour de repos. C'était surement pour cela que la Triade m'y avait envoyé aujourd'hui et pas un autre jour. Au départ, j'avais pris ce travail uniquement pour pouvoir payer mon loyer. Mais maintenant, tout le monde en était satisfaisant. De là, je pouvais surveiller autant que je le voulais la descendance des Halliwell. Après tout, ce club appartenait autrefois à Piper Halliwell, la célèbre sorcière. Et maintenant que sa famille avait repris le club, je me fondais dans le paysage parmi eux. La Triade en était très content, il ne fallait pas le nier. Et moi aussi, cela m'arrangeait bien maintenant. En réalité, tout le monde y gagnait. Tout en marchant dans les ruelles sombres, j'ouvris l'œil. Soudain, je m'arrêta et fit un signe à mon frère Carlson. C'est lui qui était sensé attiré la sorcière dans mon piège. C'était souvent moi qui tuait nos victimes, et mon frère jumeau qui les amenait dans mon piège. Il me fit un léger signe de la main, signifiant que la sorcière se trouvait maintenant seule et à ma merci. M'avançant un peu plus précipitamment, j'eus juste le temps de sourire à mon frère, que ce dernier avait déjà disparu. J'entendis du bruit dans la ruelle, la sorcière essayait de s'échapper par l'arrière …


    _ Mais où vas-tu comme ça ? Tu crois pourvoir m'échapper ? Restes-ici, sorcière, et suis ta destinée.

    J'avais déjà le bars levé, prêt à lui envoyer un gel de la main qui aurait pour but de la glacer sur place. Ce pouvoir m'avait été révélé l'âge de treize ans. Ainsi, je pouvais d'un simple mouvement de la main réduire la température thermique du corps de ma victime et ensuite … Mais pour le coup, je ne devais pas être assez concentré car je visa à côté. Déconcerté par moi-même, j'allais réessayer lorsque ma future victime se retourna pour la première fois vers moi. Je n'avais jamais aimé voir le visage des sorcières que je devais tuer. Encore une fois, je ne voulais pas être attendri par un regard suppliant. Je n'étais qu'un novice, après tout. La jeune femme me regarda alors dans les yeux. Ça y est, elle venait de m'énerver celle-là ! En ce moment, j'étais très sur les nerfs, et un rien pouvait me mettre hors de moi … Je leva à nouveau ma main, prêt à la geler sur place et à en finir une bonne fois pour toute.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Karades

Anna Karades

Arrivé(e) le : 28/11/2010
Factures : 431
Métier : Etudiante en médecine
Age du Personnage : 22 ans
T'es où ? : San Francisco


More Informations
POUVOIRS:
RELATIONSHIPS:
SUJETS:

Juste une de plus à détruire ... Mais pas elle !  _
MessageSujet: Re: Juste une de plus à détruire ... Mais pas elle !    Juste une de plus à détruire ... Mais pas elle !  Icon_minitimeMar 7 Déc - 2:00


Un petit vent balayé les rues de San Francisco lorsqu’elle quitta l’université. La journée avait été plus au moins longue et la perspective de faire un détour au P3 pour faire un coucou a Melinda – et au passage se rafraichir a coup de vodka/pomme – lui redonna le sourire. Tout en traversant la cours intérieur, Anna ce maudit intérieurement de ne pas avoir pris sa voiture. D’accord le P3 n’était pas très loin, et le temps semblait plutôt clément. Néanmoins, elle avait comme une sorte d'appréhension. Quelque chose se préparé, une averse peut être !? C’était l'inconvenant d’un 6eme sens – surtout au stade novice. La plupart du temps la jeune femme pouvait sentir les choses mais pas forcément définir la nature de la chose. C’était assez troublant, et presque angoissant à vrai dire.

Tandis que des sentiments contradictoires se livraient tour à tour bataille en elle, Anna traversa la route à destination du P3. Avait-elle vraiment le temps de se torturer l’esprit vainement !? De toute manière elle se rendait dans l’établissement de sa meilleur amie, que craignait-elle là-bas !? Sur cette constatation, Anna pressa le pas, traversant routes après route, et bousculant passant après passant. Enfin, lorsqu’elle atteignit le parking du P3, elle s’accorda une minute de repos avant de franchir la distance la séparant encore du lieu dit.

A l’intérieur, comme toujours, régné une ambiance chaleureuse, presque conviviale. Quant aux musiciens présent, pas besoin de préciser qu’ils étaient au top. Melinda avait l’art de choisir. Tranquillement, la jeune femme s’installa au bar et passa commande. Très vite, un jeune homme – dont le visage resté a demi-caché par la pénombre – l’aborda. Tu peu qu’elle pouvait entrapercevoir, il était plutôt mignon, et sa voix était assez envoutante. Depuis combien de temps n’avait-elle pas fait face à ce genre de situation !? Trop longtemps surement. Ses études l’accaparaient beaucoup trop.

Enfin, lorsqu’il lui proposa de le retrouver à l'extérieure, Anna fit quelque chose qu’elle n’aurait certainement jamais fait auparavant : Elle accepta. Le temps de finir son verre et la voila déjà partie aux trousses de l’inconnu. Avait-elle trop bu !? Non ce n’était pas ça. Elle avait eu envie d’affronter des situations inconnues. Bizarre, son 6eme sens lui murmurait qu’elle aurait mieux fait de garder ses fesses sur le haut tabouret moelleux du bar. Puisque son don ne l’avait, jusqu’alors, jamais trompé, Anna décida de suivre son instinct et de fuir. Chose que, contrairement à ses pouvoirs, elle maitriser parfaitement : c’était toujours pratique lorsqu’on voulait vivre.

Trop tard. Apparemment elle avait déjà était repéré. Par l’inconnu !? Peut être oui. Mais elle ne pris pas le temps de vérifier, il y avait plus urgent : comme fuir. Mais alors qu’elle était lancée, une voix s’éleva derrière elle, et bientôt Anna sentit comme une sorte de vague de froid. Vague qui par chance ne la toucha pas. Instinctivement, répondant à son dangereux défaut de curiosité, Anna jeta un coup d’œil derrière elle.Un bref instant, elle croisa le regard de l’agresseur. L’espace d’une demi seconde, elle crut le connaitre, puis la situation lui revint à l’esprit : Elle était face à un démon. Le seul moyen de rester en vie était soit de le tuer, soit de lui échapper. L’un comme l’autre lui paraissait assez compliqué.

La décision la plus sage qui lui vint à l’esprit fut de sauter derrière les premières poubelles trouvées. Au moins ici serait-elle une cible moins facile pour l’homme. Levant une main, elle pensa a un objet coupant. Presque aussi tôt un couteau à beurre se matérialisa dans la paume de sa main. Autant dire qu’avec ça elle n’avait aucune chance de s’en sortir. En se concentrant plus, elle parvint néanmoins a matérialiser un poignard. Avec ca au moins elle aurait une chance. Prête – ou presque – elle lança :



-« Qui êtes vous et qu'est-ce que voue me voulez !? »


Elle avait dit la première chose qui lui était passé par la tête. Mais à présent elle se rendait compte de l’absurdité de ses parole : qui il était n’avait pas grande importance, quant à ce qu’il voulait, c’était assez simple a deviner : il comptait la tuer et qui sait peut être essayait de s’emparer de ses pouvoir. Le pauvre, il n’allait pas faire une affaire avec elle. En attendant, elle gagnait un peu de temps, histoire de se laisser l'opportunité de trouver une solution.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



Juste une de plus à détruire ... Mais pas elle !  _
MessageSujet: Re: Juste une de plus à détruire ... Mais pas elle !    Juste une de plus à détruire ... Mais pas elle !  Icon_minitimeMer 8 Déc - 19:25

Juste une de plus à détruire ... Mais pas elle !  Eik3dt Juste une de plus à détruire ... Mais pas elle !  Andrew2

(c) Mymz & Chib

Juste une de plus à détruire ... Mais pas elle !



    Alors que j’allais lancer un vent de dégel sur la jeune femme, elle alla vite se cacher derrière la poubelle la plus proche. Mais qu’est-ce que c’était puéril ! Alors comme ça, elle croyais qu’un grand démon comme moi allait avoir peur … D’une poubelle ?! Sans trop le vouloir, je partit d’un rire narquois et amer. La situation me faisait bien rire. Elle était sur le point de mourir et elle, elle se réfugiait derrière une poubelle … Je ne bougea pas d’un pouce, attendant qu’elle comprenne à quelle point la situation était pathétique. Je ne savais pas ce qu’elle traficotait derrière, mais en tout cas, elle n’était pas décidée à en sortir … Il allait donc falloir que je lui donne un petit coup de main ! En une fraction de seconde, je fis apparaître une boule de feu, pouvoir semblables à tous les démons. Et hop, je visa et la poubelle sauta à quelques mètres du sol. La sorcière ne bougea pas, mais je sentis bien qu’elle fut très surprise. Normal, elle avait failli rôtir avec sa super amie la poubelle ! Elle se leva et c’est à ce moment-là que j’aperçut le poignard qu’elle avait dans la main. Non mais est-ce qu’elle se trimbalait avec ça ou quoi ? Hum quoi qu’il en soit, ça promettait d’être intéressant

    _ Qui je suis ? On s’en moque. Mais ce que je veux, ça c’est plus intéressant ! Je te veux toi voyons ! Enfin … Plutôt ta vie.

    Je lui sortit mon plus beau sourire. Enfin, un sourire démoniaque, bien entendu. Mais quelque chose me chagrinait toujours. J’étais pourtant certain qu’avant qu’elle ne se cache derrière cette poubelle, elle n’avait rien dans les mains. Alors soit elle l’avait trouvé par hasard sur le sol. Ou alors, elle se trimbalait avec tout le temps. Une chose qui m’étais toujours désagréable, c’était que la Triade ne me disait jamais de quels pouvoirs ma victime possédait. A chaque fois, j’étais obligé de le découvrir par moi-même ! Bon certes, c’était toujours très excitant, mais quand même ! Et apparemment cette fois-ci, cette sorcière n’était pas décidée à le lui montrer tout de suite. Avait-elle peur, ou alors était-elle trop stupide pour ne pas se défendre, histoire de mourir un peu plus vite ? Bref, le résultat serait le même. Dans moins de cinq minutes, elle serait déjà morte et moi, j’aurais déjà ajouté une victime de plus à mon tableau de chasse. Sans qu’elle ne s’y attende, je leva mon bras et la visa. Je ne savais pas très bien où mon gel l’avait touché. Tout ce que je savais en revanche, c’est qu’elle maintenant à présent couchée par terre, ne pouvant plus bouger.

    Avec un petit sourire assez satisfait, je m’avança alors vers elle. Tout doucement, histoire de profiter quelques secondes de plus de ma victoire. Lorsque j’arriva à son hauteur, je me pencha vers elle. Je pris alors le poignard qui était tombée à côté de ses jambes, et joua un peu avec. Ensuite, je la regarda de plus prêt. Son visage m’était vraiment très familier. Et pour la première fois, je fus pris d’une peur bleue à l’idée de la tuer. Mais il fallait que je me recécisse car si je ne parvenais pas à tuer une débutante, la Triade ne me le pardonnerait sans doute jamais. Et pourtant, je n’arrivais pas à défaire mon regard de son visage. Ses cheveux, sas traits … Tout ça me disait vaguement quelque chose. Mais quoi ? Ou plutôt, qui ? A ce moment-là, la sorcière reprit conscience. Après tout, mon pouvoir n’était que très minime. Il était certes très efficace pour pétrifier ma victime, mais pour l’assommer plus de deux minutes. Lorsqu’elle me vit, je ressentis de la peur dans ses yeux. Elle avait peur de moi ?! Tant mieux, car j’allais bientôt être son meurtrier.


    _ Que dirais-tu si je te tuais avec ton propre poignard ? Ca serait beaucoup plus amusant, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Anna Karades

Anna Karades

Arrivé(e) le : 28/11/2010
Factures : 431
Métier : Etudiante en médecine
Age du Personnage : 22 ans
T'es où ? : San Francisco


More Informations
POUVOIRS:
RELATIONSHIPS:
SUJETS:

Juste une de plus à détruire ... Mais pas elle !  _
MessageSujet: Re: Juste une de plus à détruire ... Mais pas elle !    Juste une de plus à détruire ... Mais pas elle !  Icon_minitimeVen 10 Déc - 19:47

Elle qui avait crut pouvoir gagner un peu de temps. C’était mal partit. En un rien de temps ce qui lui servait de refuge avait disparu, réduit en un tas de cendre. Elle n’avait à présent plus d’autre choix que de faire face à la situation. Lentement elle se redressa, mais une nouvelle fois l’attaque du jeune homme la pris par surprise. Elle était vraiment trop novice, c’était pitoyable. Elle en arrivait presque à se demander comment elle avait fait pour rester en vie si longtemps. Bah, peu importait, ce n’était pas non plus maintenant qu’elle allait rendre l’âme.

La seconde attaque de l’inconnu l’avait touché dans l’épaule. Mais la force du choc l’avait propulsé à terre. Une douleur aiguë la lança dans tout le bras gauche. Pendant un bon moment, elle resta à terre, la fraicheur du bitume traversant la maigre épaisseur de sa veste. Paupières close, elle frissonna. Était-ce les prémices d’une mort certaine ? Se refusant à penser à ça. Anna décida de se concentrer sur l’homme qui lentement s’approchait. Allait-il l’achever là ? « Que dirais-tu si je te tuais avec ton propre poignard ? Ça serait beaucoup plus amusant, non ? » Elle aurait du être beaucoup plus vigilante avec son arme. C’était tout de même une situation quelque peu stupide : son propre pouvoir se retourner contre elle. Elle l’aurait bien fait disparaitre, mais pour cela, le couteau aurait du se trouver dans sa main. De là où elle était, Anna ne pouvait être que spectatrice.

Rien n’était encore perdu. Tant qu’il lui restait un souffle de vie, elle avait de quoi se défendre. Même si pour son plus grand malheur, la vie ne l’avait pas doté de pouvoir réellement défensif. Elle pouvait encore matérialiser des armes, il n’y avait plus qu’a attendre un moment plus opportun pour le faire. Enfin, elle ouvrit les yeux. Son regard noisette croisa celui plus dur de l’homme. Il y avait quelque chose en lui qui ne lui était pas si inconnu que ça. Elle ne l’avait pourtant jamais croisé auparavant. Du moins elle ne s’en souvenait pas. Ou plus. C’est alors qu’elle se rendit compte que son 6eme sens s’était mit en sourdine. Comme s’il n’y avait aucun danger. C’était pourtant le contraire : un homme dangereux, couteau en main ne se tenait-il pas devant-elle ?



Étrange »


Elle aurait plutôt du se soucier de ce qui allait lui arrivé, plutôt que d'essayait de trouver un nom au visage de son potentiel meurtrier. Ou, elle aurait dit. Peut être que son instinct de survis n’était pas aussi développer que ça finalement. Un regain de courage et d'envie de vivre vint tout à coup lui rappeler dans quelle situation elle se trouver. Bien que son bras gauche lui faisait mal, elle avait toujours au moins le droit en bon état de marche. Doucement, pour ne pas trop attirer l'attention, elle dissimula partiellement sa main dans les replis de sa veste. Un mini poignard se matérialisa au creux de sa paume. Ce ne serait surement pas LE poignard de la situation, mais si elle patientait un peu, il pourrait être d'une grande aide.


-« Tuer une femme à terre !? Ce serait carrément lâche... »


Quelque chose au fond elle lui murmurait que cet homme n'avait absolument rien de lâche. Bien au contraire. Qu'est-ce qui lui permettait de le croire !? Rien, si ce n'était ce.... Ce petit quelque chose. Elle serra un peu plus le manche du poignard dans sa main. Après une bref hésitation, elle planta d'un geste sec son arme dans la chaussure de l'homme sans nom. Elle ne savait pas si elle avait touché ou non son pied, mais au moins eut-elle le temps de prendre une impulsion pour se redresser. Là, elle matérialisa un autre poignard dans sa main - semblable à celui qu'elle avait en premier fait apparaitre et qui à présent reposer dans la main de son agresseur.


-« On est a égalité »


Il avait visé son épaule gauche, elle avait fiché son arme dans sa chaussure gauche. Mais, elle le savait, ils n'étaient pas pour autant à armes égale. Lui au moins avait des pouvoir défensif. Alors qu'a par matérialiser des choses, elle n'avait rien. C'était une situation loin d'être équitable. Mais ce n'était pas ce qui la déranger le plus. Elle avait la conviction de le connaitre. Peut être c'étaient-ils juste croiser dans la P3 un jour !? Sinon quoi d'autre !? Quoi qu'il en soit, si elle avait eu un avantage sur lui, elle l'avait perdue en prenant la parole. Elle aurait put fuir ou essayait de le toucher avec le poignard. A présent il était trop tard.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Juste une de plus à détruire ... Mais pas elle !  _
MessageSujet: Re: Juste une de plus à détruire ... Mais pas elle !    Juste une de plus à détruire ... Mais pas elle !  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Juste une de plus à détruire ... Mais pas elle !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]
» [UploadHero] Marius [DVDRiP]
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: San Francisco ::  Rues & Ruelles -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit